x

Experte en maîtrise des risques et contrôle interne qualité

Témoignage de Delphine C.

Pouvez-vous nous parler de votre parcours ?

Après l’obtention d’un baccalauréat scientifique, je me suis orientée vers une classe préparatoire et j’ai intégré l’École Nationale Supérieure des Arts et Métiers. Particulièrement intéressée par les enjeux liés à la maîtrise des risques et sensible au rôle clef de la finance dans les économies modernes, j’ai choisi de terminer mon parcours ingénieur à l’ENSAM par un master en management des risques. J’ai ensuite effectué un stage de fin d’études au sein de la direction des risques marchés d’EDF, stage qui m’a permis d’affirmer définitivement mon appétence pour les problématiques financières. Enfin, j’ai passé le concours d’Adjoint de Direction Scientifique de la Banque de France et j’ai eu l’opportunité d’intégrer la Direction des Risques et de la Conformité des Opérations de l’Institution.

Quelles sont vos missions au quotidien ?

Les missions qui me sont confiées au quotidien sont de natures diverses. Tout d’abord, je réalise des missions opérationnelles de suivi d’indicateurs de risques dans le cadre des processus de contrôles dont mon service est responsable. Par ailleurs, je réalise des études et développe des outils de gestion des risques financiers. À titre d’exemple, je travaille à la définition tant qualitative que quantitative de scénarios économiques défavorables susceptibles d’impacter la Banque ou encore à la révision des limites de crédit octroyées à la salle des marchés de la Banque de France.

Pourquoi avoir choisi la Banque de France ?

J’ai tout d’abord choisi la Banque de France car je partage les valeurs de service public et de promotion de l’intérêt général portées par l’Institution. En prise directe avec les marchés financiers, la Banque de France offre la possibilité de s’impliquer dans des sujets à la fois intéressants et variés en raison de la multiplicité des missions dont elle est en charge dans le domaine de la conduite de la politique monétaire ou de la stabilité financière. Enfin, il s’agit d’une Institution où il est possible d’évoluer et de s’inscrire dans une carrière tout en conciliant vie professionnelle et vie privée.

Comment vous projetez-vous dans le futur ?

Satisfaite de mes activités actuelles, je souhaite rester au sein de mon service quelques années encore afin d’accroitre mes connaissances et compétences relatives à la gestion des risques de marché et de crédit. Forte de cette première expérience, je me tournerai certainement vers un second poste alliant opérations et analyses. À plus long terme je serais ravie de pouvoir prendre des responsabilités managériales. Par ailleurs j’aimerais bien effectuer une mobilité de quelques années dans un autre organisme durant ma carrière.

Quels conseils donneriez-vous à un jeune qui souhaiterait exercer votre métier ?

Tout d’abord, faire preuve de curiosité afin d’être au fait de l’environnement dans lequel la Banque de France est amenée à évoluer. La curiosité est par ailleurs un atout indispensable à la bonne appropriation des activités d’une banque centrale. Étant confrontée à des problématiques variées, parfois un peu ardues, il me semble que de la persévérance et une bonne capacité d’adaptation peuvent aider à exercer mon métier.

rejoignez nous sur

Suivez nous sur Facebook
suivre
Suivez nous sur Twitter
suivre
Suivez-nous sur LinkedIn
suivre