x

Politique RH

Notre politique RH s’articule autour de trois grands axes

DIVERSITE 

 

Des recrutements variés

Grâce à nos différents modes de recrutement – concours, CDI, CDD, contrats d’alternance, stages – nous permettons à chacun, à son niveau, d’apporter ses talents à notre institution.

La grande variété de nos métiers garantit l’embauche des profils les plus divers.

 

Une mixité reconnue et encouragée

L’accord d’entreprise signé en 2014 sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes s’appuie sur le socle mis en place à la Banque dans ce domaine depuis plusieurs années. Le développement d’actions en vue d’une meilleure conciliation entre vie professionnelle et familiale, ainsi que l’accès des femmes aux postes à responsabilité sont les axes prioritaires de ce nouvel accord.

Lancé en octobre 2016, le réseau Talentu’elles a pour objectif la reconnaissance de tous les talents au sein de la Banque de France. Il vise à faire prendre conscience aux managers des enjeux et actions qui peuvent changer l’équilibre femmes/hommes. Le réseau compte déjà plus de 300 adhérents, hommes et femmes confondus.

 

Une action en faveur du handicap

L’accord d’entreprise en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap (2017-2020) constitue le neuvième accord de la Banque dans ce domaine, ce qui témoigne d’un engagement fort et ancien.

En 2016, nous atteignons un taux d’obligation d’emploi de 5,94 %, ce qui représente 570 agents en situation de handicap en poste.

 

 

MOBILITE

 

Une carrière diversifiée  

Chaque année un nombre important de nos collaborateurs change de poste. Une politique active de mobilité interne permet à chacun d’exprimer son talent sur des fonctions qui peuvent, au cours d’une même carrière, être très diverses. 49% de nos agents occupent leur poste depuis moins de 5 ans.

 

Une évolution professionnelle encouragée 

Nos dispositifs de promotion interne permettent aux agents qui le souhaitent d’accéder, selon certaines modalités, à une catégorie supérieure (agent de maîtrise ou cadre, par exemple). Cet accès à un nouveau statut constitue une reconnaissance de la contribution du collaborateur ainsi qu’une invitation à déployer son potentiel dans un poste à sa mesure.

 

Des détachements à l’international 

Persuadés qu’une expérience à l’international représente un atout dans une carrière, nous favorisons les détachements auprès d’institutions internationales. Un nouveau programme d’échange de personnel a été lancé en janvier 2017 au sein du Systèmes Européen des Banques Centrales : le programme Schuman. La Banque de France y prend une part active, en coopération avec la BCE, les autres banques centrales nationales ainsi que les autorités de contrôle nationales. Nos détachements peuvent aussi concerner des institutions extra-européennes comme le FMI par exemple.

 

 

FORMATION

 

Une politique de formation ambitieuse

La Banque de France met en œuvre une offre de formation très complète, calibrée aux besoins de l’entreprise et de son personnel, permettant à chacun de construire son parcours professionnel.

Le pourcentage de la masse salariale consacré à la formation est de 7,91 %. En 2016, 5900 sessions de formation ont été organisées. 

 

L’Université BdF

La formation et le développement des compétences constituent un élément important des actions du plan stratégique Ambitions 2020. Dans cette perspective, nous avons lancé l’Université BdF.

Cette nouvelle offre vise, d’une part à faciliter l’accès des agents à la formation, d’autre part à renouveler les outils et enrichir les modalités ainsi que le contenu de la formation. En particulier il s’agit d’équilibrer les modalités pédagogiques présentielles et distancielles (quizz, e-learning, MOOC, serious game…) en faisant une part importante au digital.

 

rejoignez nous sur

Suivez nous sur Facebook
suivre
Suivez nous sur Twitter
suivre
Suivez-nous sur LinkedIn
suivre